Gymnastique Rythmique
Justaucorps
Site Creapik
Graphisme, dessins...
Photos
Montages vidéo

Accueil > Les justaucorps > Customisation d'engins > Création d'un cerceau lumineux

Création d'un cerceau lumineux.

Une fois n'est pas coutume, préparation d'un gala en utilisant scie, fer à souder, cutter et fils électriques au lieu (ou plutôt "en plus") des habituels ciseaux, machine à coudre, peinture tulip et fer à strass.

Gros défi technique, pour ma part... Je n'ai pas fait de montage électronique depuis la fin du collège, et le matériel trouvé sur internet n'est pas prévu pour être monté sur un cerceau...

Premier défi : J'ai besoin d'une longueur de ruban LED de 2m50 (circonférence d'un cerceau de 80cm). Je ne trouve sur internet que des rubans de 1m (cause rupture de stock), j'en achète donc 3. Chacun est alimenté par un boîtier de 3 piles AA côte à côte. Il est impossible de faire rentrer ces 3 boîtiers sur un cerceau, il faudra donc bricoler ça.

Difficile également de mettre 3 x 3 piles sur un cerceau, cela risque d'être beaucoup trop lourd.

Je teste donc une bande de LED en court-circuitant une partie du boîtier pour pouvoir mettre moins de piles (C'est contre-intuitif, mais dans ce type de boîtier, même si elles sont côte à côte, les piles sont en série, si si ;) )... Je teste donc avec :

Donc il faut 3 piles. Zut. Ca ne m'arrange pas.

2ème idée : souder les rubans LED ensembles pour en faire un seul, avec une seule alimentation, quitte à mettre un peu plus de 3 piles au total si nécessaire.

Je ne connaissais pas le système, mais cela se fait plutôt bien. Les rubans LED sont prévus pour pouvoir être coupés régulièrement (entre chaque LED sur mon modèle), et ne nécessitent pas d'être "arrêtés" d'une façon particulière. Pour souder 2 rubans ensembles, il suffit de les mettre côte à côte et de bien aligner les plaques de cuivre dans le bon sens (le + à côté du +, R à côté du R, etc), de scotcher sur l'envers pour que ça ne bouge pas, puis de souder à l'étain pour faire la liaison entre les 2 "+", les 2 "R" etc.

Dans le cas d'un ruban monochrome, il faut surtout veiller à ne pas faire de court-circuit entre le "+" et les autres plaques en cuivre. Par contre on peut très bien faire un "gros pâté" sur le "R", le "V" et le "B". Par contre, si le ruban est prévu pour changer de couleur, rien ne doit dépasser entre les différentes plaques.

Après avoir soudé les 3m de LED, tout fonctionne très bien avec 3 piles seulement. Plus qu'à poser le tout sur le cerceau.

Le ruban LED est autocollant, il est facile à poser, mais ça n'est pas suffisant pour tenir sur un cerceau qui sera manipulé. J'ai donc choisi de mettre du scotch transparent pour protéger les LED tout en laissant passer la lumière, et du scotch blanc entre les LED, pour protéger les autres composants, et fixer le tout.

(avec les Chinoises en arrière-plan)... ;)
Pour relier tout ça, j'utilise des fils électriques... récupérés, soit sur les boîtiers d'alimentation des 3 bandes LED, soit en dépouillant un vieux chargeur de portable. On fait avec ce qu'on a ;).

Jusque là, tout fonctionne très bien... Seulement il y a des fils partout, et le boîtier de piles qui traîne est un peu handicapant pour manipuler le cerceau ;). Il faut donc tout intégrer dans le cerceau.

Je choisis donc de creuser 3 emplacements sur le cerceau, et glisser dans chacun un boîtier d'alimentaion pour 1 pile (acheté également sur internet), les relier en série, puis remettre le morceau du cerceau découpé. Ceci afin de pouvoir changer les piles au dernier moment si elles se vident trop avant le gala.

Pour pouvoir l'allumer et l'éteindre à ma guise je creuse également un petit trou, et fais passer un interrupteur récupéré sur un des boîtiers d'alimentation. Je lime un peu le bouton pour qu'il dépasse moins, et fais passer tous les fils à l'intérieur du cerceau.

Problèmes :

J'essaie de le tordre un peu plus, dans l'autre sens, pour lui faire reprendre sa forme, ça ne marche pas tellement, et pire : la moitié du cerceau refuse maintenant de s'allumer :
En tordant le cerceau, j'ai fait claquer la bande de LED, qui n'est pas élastique du tout. Elle s'est déchirée au niveau des plaques de cuivre, sans doute plus fragiles, et ce, en plusieurs endroits. Il faudra souder à l'étain pour raccorder à nouveau les morceaux. Et, à moins de vouloir continuer avec un cerceau triangulaire, trouver un nouveau cerceau.

Nouveau cerceau.

Je change de tactique pour l'alimentation : Je garde le système des piles avec des fils scotchés aux extrémités, pour l'alimentation, mais découpe, cette fois, complètement le cerceau, avant de rentrer la pile en force dedans (c'est pile la bonne taille, en tout cas les cerceaux Eurogym) pour raccorder les 2 parties. Je scotche ensuite bien la jointure, en laissant dépasser les fils, et recommence pour les 2 autres piles. Les fils passent maintenant à l'extérieur du cerceau et doivent être scotchés. Pas question de changer les piles au dernier moment, si elles s'épuisent.

Je récupère délicatement la bande LED collée sur l'ancien cerceau, la colle sur le nouveau, et soude les morceaux qui se sont déchirés.

Et ça marche !

Enfin... Au premier entraînement, la moitié du cerceau ne fonctionne plus... Les soudures n'étaient pas assez fortes.
Je soude à nouveau, avec plus d'étain.
Nouvel entraînement, même résultat.
En fait le cerceau est beaucoup plus souple que les soudures, le moindre choc et celles-ci se décollent des plaques de cuivre. Plus de contact, plus de lumière.
Pour espérer faire un passage entier avec le cerceau allumé le jour J, interdiction absolue de s'entraîner avec, surveillance étroite du cerceau pour éviter tous les chocs, je vous passe la parano vis à vis des petites qui jouent à "chat" en salle d'échauffement après leur passage...

Et au final...



Vidéo : A regarder de préférence dans le noir, sinon vous n'y verrez pas grand chose !
L'oeil humain étant bien plus sensible que le capteur de mon appareil photo, le travail corporel était bien visible en vrai.



NB :

Non, je ne me suis pas inspirée du gala de Kudryavtseva, l'idée avait déjà germé avant de la voir cette année à Thiais, et je n'ai ni la grâce, ni la technique corporelle suffisante pour me contenter de 2 loupiotes minimalistes dans les mains, qu'elle n'a, de toutes façons, probablement pas bricolé elle-même. Na ! (piètre vengeance... ;)).

Oui, je me suis plus probablement inspirée des massues lumineuses de Ritmo. Mais là c'est un cerceau. C'est pô pareil.

Oui, je suis au courant qu'il existe également des cerceaux de hula hoop lumineux, mais ceux-ci ne donnent pas l'effet que je souhaitais : un éclairage "simple", sans effet de mouvement, et monochrome. De toute façon, je suis adepte du "Do It Yourself" (avec option "Et assume si ça foire") ;).